Syrie : l’enquête du « Monde » au cœur de la guerre


Le journaliste Jean-Philippe Rémy et le photographe Laurent Van der Stockt ont passé deux mois, de mars à mai, sur les fronts de Damas avec les rebelles syriens. Ils sont les premiers reporters étrangers à avoir atteint le quartier de Jobar, près du centre de la capitale. Ils ont assisté à l’usage d’armes toxiques par l’armée de Bachar Al-Assad.

Publié dans « Le Monde » du 27 mai au 1er juin, leur reportage témoigne de l’étendue de la tragédie syrienne, de l’intensité des combats, du drame humanitaire.

voir ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s