Le retour de l’empire


vendredi 5 octobre 2012, par Al Faraby

« Les Turcs lancent des opérations militaires en Syrie »
« peut-être qu’ils veulent reconquérir le terrain perdu »
« quel terrain ? »
« celui perdu à l’issue de la Première guerre »
« tu confonds avec les Ottomans »
« … !? »

Al Faraby
Vendredi, 05 octobre 2012

L’Empire ottoman est un empire qui a duré de 1299 à 1923 (soit 624 ans). Il a laissé la place, entre autres, à la République de Turquie. Fondé par un clan turcique oghouze en Anatolie occidentale, l’Empire ottoman s’étendait au faîte de sa puissance sur trois continents : toute l’Anatolie, le haut-plateau arménien, les Balkans, le pourtour de la mer Noire, la Syrie, la Palestine, la Mésopotamie, la péninsule Arabique et l’Afrique du Nord (à l’exception du Maroc).

source

Une réflexion sur “Le retour de l’empire

  1. Commentaire envoyé par Iyad
    C’est un raccourci trop rapide et qui déforme le sens de l’histoire. Pour moi ceux (une minorité par rapport à la grande masse populaire) qui tentent de présenter l’époque ottomane comme une époque de « colonisation » impérialiste sont des gens qui souhaitent que l’islam se réduise à la « sphère privée » comme on dit en France et sont dans la même lignée que ces partis arabes nationalistes « laïcs » qui se marginalisent de plus en plus.

    Or nous sommes tous fiers de la grandeur de la civilisation arabo-musulmane (arabe parce que c’est la langue arabe qui principalement véhiculait la pensée et les oeuvres de cette civilisation réalisées par des acteurs qui ne sont pas nécessairement musulmans, et musulmane parce que ce fut l’islam avec sa libération et sa responsabilisation de l’Homme en tant que « lieutenant » (khalifah) d’Allah sur la terre, qui en était le moteur et le guide), or cette civilisation comme je viens de le dire n’était pas le propre des Arabes, différents peuples en étaient acteurs. Des dynasties arabes assuraient la direction politique plus ou moins décentralisée de cette grande « Oumma » pendant plusieurs siècles et on ne les considérait pas comme des « étrangers » occupant d’autres terres aux dépens d’autres peuples. Il fut aussi une époque où ce fut le tour des Turcs dont sont issus les Ottomans.

    Les Ottomans ne furent donc pas vus comme des occupants et la civilisation arabo-musulmane a connu une prospérité durant leur règne, mais c’est surtout avec la période de colonisation européenne qui cherchait par tous les moyens à affaiblir ce grand Etat symbolisant l’unité du monde musulman, et la naissance du « nationalisme » européen importé en Turquie et dans les pays arabes que la dérive et les frustrations se sont aggravées pour aboutir à la grande révolution arabe, les accords de Sykes-Picot, la chute de l’empire ottoman et la fin du système du « Califat ».

    L’époque a changé et aucune personne sensée ne pense à un retour vers une domination d’un peuple sur d’autres quelque soit le nom qu’on donne à cette domination. Mais cela n’empêche que l’avenir tôt ou tard est vers une naissance d’une sorte d’Union arabo-musulmane, un peu comme les Etats-Unis ou l’Union européenne, car tous les ingrédients de réussite sont là. Il manque la libération des peuples ce qui est en route et arrive à un stade critique avec la Syrie, et je pense que c’est cela qui dérange énormément…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s