Les droits de l’homme au Maroc, où en est-on?


 

Mercredi 10 novembre à 19h 30
Interventions musclées contre des mouvements sociaux – lois ‘antiterroristes’ – menaces contre militants et associations des droits
de l’homme,…

Après « les années de plomb » sous le règne de Hassan II, le nouveau roi avait suscité beaucoup d’espoirs. Créée en janvier 2004,
l’IER

(l’Instance équité et réconciliation) a pour mission d’apporter un règlement global à la question des violations graves des droits de
l’Homme

(disparitions forcées et détentions arbitraires) et de formuler des recommandations pour que ces situations ne se répètent plus.
Où en est-on? .

Avec :

Ahmed Marzouki, un ex-détenu de la terrible prison de Tazmamart; auteur de « Tazmamart cellule 10 » L’un des 28
rescapés sur 58 qui sortirent vivant après 18 ans de détention, il poursuit son combat pour la justice.
Amine Abdelhamid, vice -président de l’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH) ,
ex-détenu d’Ilal Amam.
L’AMDH, 10.000 membres, défend depuis plus de 30 ans les droits de l’homme au Maroc. Elle est passée par toutes les tempêtes.
Comment évalue-t-elle la situation actuelle? Quels sont ses combats d’aujourd’hui?

Meriem Demnati, militante amazighe et membre de l’Observatoire amazigh des droits et libertés (OADL)
Un représentant du Comité de Soutien à l’AMDH en Belgique Le CSAMDH a été créé en Belgique suite aux menaces qui pèsent sur l’AMDH
au Maroc.
Prix : 2 €Organistation: le Centre International en association avec le Comité de Soutien à l’AMDH

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s