Prononcer vos prénoms


mercredi 22 mai 2013

Prononcer vos prénoms
Vous savoir chaque jour sous le feu d’une violence que rien ne désamorce. Passer la main sur les images de vos visages. Savoir que je ne peux plus révéler la lumière de vos regards. Vous savoir sur les fils du danger à chaque instant. Vous savoir tenus de choisir entre une haine ou l’autre. Vous savoir tenus de fuir entre un refuge ou l’autre. Vous savoir séparés, reclus chacun de vous dans l’étau de vos appartenances. Vous savoir traversés d’épuisements et de colères, ballotés de détresse, animés du plus grand des courages. Vous savoir piégés, verrouillés, entravés, si fragiles.

Vous que je n’ai connus que dans les espaces de la fraternité. Vous qui m’avez appris, comme on grandit, à décliner, en toutes langues, l’amitié.
Sur les bras d’une roue, sur les berges d’un fleuve, autour d’une sobbiah.

Prononcer vos prénoms

Malgré l’oubli du monde. Malgré ceux qui, prétendant vous défendre, parlent en votre nom pour annuler vos voix. Malgré les mille complicités signant, comme on s’échappe, la liste des délits pour ne pas vous sauver.

Prononcer vos prénoms

Parce qu’ils vous mettent, sans s’étouffer, au banc du monde. Parce que tous, agrippés à la laideur de leur posture, ne vous dessinent plus que comme un enjeu pour des joutes verbales évidées de tout sens.

Et quelques ventes d’armes… Et quelques pouvoirs supposés, lustrés, argumentés par des émissaires façonnés sur mesure.

Prononcer vos prénoms

Pour que vos visages demeurent. Et la trame de vos vies, le souffle de vos élans, cette chaleur, ce seul chemin. Et que la distance qui nous ronge s’égrène à nouveau dans les multiples et les possibles.

Prononcer vos prénoms

Comme un défi
Pour que des femmes et des hommes sages se lèvent
Pour que des femmes et des hommes sages fassent taire les fous
Et que vienne l’instant de liberté
Et que vienne le chant où la vie s’accomplit

Prononcer vos prénoms

Yasser  Azzam  Khaled  Fayez  Mustafa  Abdallah  Abdelkarim  Faisal  Mohamed
Et celles et ceux de mes silences…

Marion Coudert 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s