Lois antiterroristes et le procès de Patrick Mac Manus (Rebellion, Danemark)


Le 3 décembre prochain, le procès contre Patrick Mac Manus (1) , porte-parole de l’organisation Opror/Rébellion (2) au Danemark, reprendra devant le tribunal de Copenhague. Le jugement est attendu pour le 8 février 2010. Mac Manus est accusé d’avoir lancé une campagne de soutien politique et fincancier pour le FPLP et pour les Farc (3) .
L’inculpation le vise personnellement, et non pas l’association en tant que telle. Au niveau européen, l’affaire Patrick Mac Manus est une des illustrations les plus éloquentes d’un des buts visés par 10 ans de lois antiterroristes : l’interdiction – dans les continents de l’hémisphère Nord – de toute solidarité avec les résistances dans l’hémisphère Sud. C’est en même temps le témoignage d’un homme dont l’engagement démocratique et anti-impérialiste ne souffre pas de compromis.

suite