Syrie : explosions à Alep et Damas, au moins cinq morts


samedi 5 mai 2012, par La Rédaction

Des explosions ont secoué samedi Damas et Alep faisant au moins cinq morts dans cette deuxième ville de Syrie, au moment où des funérailles sous haute tension étaient prévues dans la capitale, selon une ONG.

A la périphérie d’Alep (nord), au moins cinq civils ont été tués par l’explosion d’une bombe placée dans une station de lavage de voitures au passage d’un bus dans la région de Tall al-Zarazir, a indiqué à l’AFP le président de l’OSDH Rami Abdel Rahmane.

Aux abords de la capitale, une première explosion au passage d’un bus transportant des militaires a fait trois blessés parmi les soldats, et une deuxième bombe placée sous un véhicule militaire dans une artère commerçante importante, As-Saoura, a explosé sans faire de victimes, selon lui.

L’artère As-Saoura lie plusieurs quartiers de la capitale syrienne secouée la veille par d’importantes manifestations antirégime au cours desquelles neuf civils ont été tués par les tirs des forces de sécurité.

Les explosions à Damas sont « une tentative de terroriser les gens et de les empêcher de participer aux funérailles » des neuf manifestants tués dans les quartiers de Kafar Soussé et Al-Tadamone, a affirmé à l’AFP Mazen Safadi, un militant à Damas.

C’est l’un des bilans les plus lourds à Damas dans la répression du mouvement de contestation contre le régime de Bachar al-Assad, lancé en mars 2011.

Le Conseil national syrien (CNS), principale composante de l’opposition, a demandé aux observateurs de l’ONU qui surveillent depuis le 16 avril le cessez-le-feu violé quotidiennement, à se rendre samedi dans les quartiers d’al-Tadamone et de Kafar Soussé où « auront lieu les funérailles des martyrs ». « Les funérailles montreront au régime que Damas n’est pas une ville neutre comme il le prétend », affirme le CNS, en dénonçant le fait que les forces gouvernementales « répondent par le feu aux revendications des manifestants ».

Au total 29 civils ont été tués vendredi par les forces de sécurité dans différentes provinces du pays.

source

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s