La bataille d’Alep – Chroniques de la révolution syrienne


  • Madame, Monsieur,
    Chers Amis,
    J’ai l’honneur de vous annoncer la sortie aux Editions L’Harmattan et L’Harmattan Vidéo du livre « La bataille d’Alep – Chroniques de la révolution syrienne » et du documentaire en DVD, édité sous le même titre.Acheter le livre :
    http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=391512jnsfillesAcheter le documentaire :
    http://www.harmattantv.com/videos/film-(vod-dvd)-2527-Syrie-la-bataille-d-Alep-DOCUMENTAIRES.html

    • Film de Pierre Piccinin da Prata et Eduardo Ramos Chalen
    • Durée : 50 min – 2012 – Syrie
    • En mars 2011, à la faveur du « Printemps arabe », le peuple syrien a réclamé la fin du régime et la démocratisation des institutions. Le gouvernement a répondu aux manifestations par la répression et la violence, tout en promettant des élections libres. Le 7 mai 2012, ces élections ont eu lieu. Tous les mouvements d’opposition au pouvoir en étaient exclus, qualifiés de « terroristes ». Dans les semaines qui ont suivi, la plupart des villes et villages de Syrie se sont insurgés. La révolution commençait. En juillet 2012, les révolutionnaires, organisés en « Armée syrienne libre », ont ouvert deux fronts : à Damas, la capitale, au sud, le 17 juillet, et l’autre à Alep, le poumon économique de la Syrie, au nord, le 20 juillet. Le documentaire, tourné au cœur des combats, montre, au plus près des événements, la souffrance d’un peuple qui se débat, seul, face à la machine de guerre d’un des régimes dictatoriaux les plus féroces encore en exercice : les bombardements sur les populations civiles et les hôpitaux tenus par la rébellion, les lignes de front, où les combattants de la liberté luttent avec des armes dérisoires contre les avions et les tanks du régime, les réfugiés, abandonnés par la Communauté internationale. Pour ce faire, démarche journalistique exceptionnelle, les auteurs ont pris le risque de vivre jour et nuit à l’intérieur d’Alep, avec la population, sous les bombardements. Pour Pierre Piccinin da Prata et Eduardo Ramos Chalen, il s’agit, avant tout, de faire écho à un cri d’angoisse et de désespoir, celui de tout un peuple qui meurt dans l’indifférence générale des opinions publiques occidentales.
      www.pierrepiccinin.eu

    Toutes les informations sur le livre et le documentaire :
    http://0z.fr/lltf8

    « Si j’ai écrit ce livre, c’est pour tous ceux que j’ai laissés là-bas et qui souffrent quotidiennement, et pour lesquels je témoigne, après m’être rendu à six reprises sur le terrain syrien, depuis le début du Printemps arabe.

    Pour ces deux jeunes filles que j’ai photographiées à Alep, et pour leur famille, du quartier de Bab al-Hadid.

    C’est un quartier pauvre, un des plus pauvres d’Alep. Je le traversais en août, pour gagner la ligne de front à Jdédié, lorsqu’un hélicoptère de combat a tiré plusieurs roquettes au hasard, sur les maisons. C’est là que j’ai pris la photographie de couverture.

    Je l’ai choisie car elle me semble résumer le drame qui se joue en Syrie : le désarroi des malheureux et le cri de colère d’un peuple qui se bat seul, abandonné par les démocraties occidentales, contre une féroce dictature, prête à tout pour garder le pouvoir.

    J’espère que le témoignage que j’ai produit dans ce livre amènera l’opinion publique à s’intéresser un peu plus à cette révolution, qui se passe pour le moment comme dans une boîte dont personne ne veut soulever le couvercle.

    C’est pour cette raison que j’ai décrit les événements à la manière d’un roman, qui donne des visages à la révolution. Le livre se lira comme un récit d’aventures. Mais c’est bien la terrible réalité de la guerre qu’il relate, celle d’un pays de la Méditerranée, pas très éloigné de nous.

    Si je réussis à toucher l’opinion, j’aurai apporté ma contribution, modeste, à l’aide dont le peuple syrien à besoin et qu’il réclame aujourd’hui, d’une manière désespérée. »

    Pierre PICCININ da PRATA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s