Agression antisémite à Aartselaar: les victimes choquées par l’attitude de la police


S.Ta Publié le lundi 01 juillet 2013 à 06h06 – Mis à jour le lundi 01 juillet 2013 à 11h

Belgique La plainte a finalement été déposée à Anvers. Même De Wever a dû s’en mêler.

Cindy Meul est rapidement sortie de l’hôpital. Si son nez est cassé, le reste des blessures physiques est finalement superficiel. Psychologiquement, c’est une autre histoire. « Le lendemain de sa sortie, elle sera de nouveau hospitalisée pour une quinzaine de jours tellement elle est traumatisée par l’agression », explique son avocat Mischaël Modrikamen. Sa compagne Ruth se rend alors à la police d’Aartselaar pour déposer plainte. La réception de la police la perturbe encore aujourd’hui : « Comme je ne parle pas néerlandais, on n’a pas voulu prendre ma plainte. Ils m’ont dit qu’ici on parlait néerlandais, qu’ici on était en Flandre. » Choquée, le soir elle appellera même l’ambassade d’Israël pour tenter de trouver de l’aide. La communauté juive d’Anvers va d’ailleurs se mobiliser pour tenter de faire connaître cette affaire. « Je suis plus choquée par l’attitude de la police que par l’agression », explique-t-elle.

Mais l’ancienne championne de tennis ne se décourage pas, elle se rend alors à Anvers, espérant enfin être entendue. Après quelques péripéties, la police d’Anvers acceptera d’enregistrer sa plainte. Nous sommes déjà le 17 juin, soit plus de 15 jours après les faits. Entre-temps, Cindy Meul, hospitalisée, recevra des convocations pour être entendue à Aartselaar. Manifestement, le jeune couple suspecté de l’agression aurait déposé une plainte contre elle pour coups et blessures.

À Anvers, Ruth rédige sa plainte en hébreu. « Ils m’ont demandé de ne pas faire trop long car un traducteur ça coûtait de l’argent. »

La semaine dernière, le bourgmestre d’Anvers Bart De Wever, mis au courant des faits, invite les deux femmes à se présenter à son bureau de l’hôtel de ville. « Il a engueulé la police car la plainte n’avait toujours pas été traduite, 7 jours après son dépôt », explique encore Me Modrikamen.

L’avocat bruxellois relève également d’autres problèmes majeurs dans l’attitude de la police d’Aartselaar : « Ils ont dit que Cindy Meul était en état d’ébriété. Qu’est-ce qui leur permet d’affirmer de telles choses ? Ils n’ont même pas fait de prise de sang. Ils affirment aussi que l’altercation a eu lieu dans le hall alors que les traces de sang et le miroir cassé attestent qu’elle a eu lieu dans l’appartement », précise-t-il en montrant des photos.

Enfin, pour que cette histoire soit complète, il faut également savoir que, durant les quelques semaines qui ont précédé l’agression, à chaque fois que les voisins indélicats venaient tambouriner sur leur porte durant la nuit, 5 minutes après la police débarquait sur place et « reprochait aux deux femmes de faire du tapage nocturne. C’est incroyable, ils viennent frapper à la porte et ils appellent la police en plus », conclut Modrikamen.

Cerise sur le gâteau, la propriétaire de l’appartement a mis son grain de sel dans cette histoire : « Elle m’a dit qu’elle comprenait pourquoi nous voulions partir, elle a été très gentille. Peu de temps après notre déménagement, elle me réclamait, via un courrier de son avocat, une somme de 22.750 euros pour avoir rompu le bail.

La police dément la version des deux victimes. Une enquête a été ouverte par la ministre de l’Intérieur Joelle Milquet. Ce sera donc à la justice de trancher dans cette affaire.

Une réflexion sur “Agression antisémite à Aartselaar: les victimes choquées par l’attitude de la police

  1. Tout acte raciste est inacceptable et devrait être condamné.
    Mais dans le cas cité, il est difficile de comprendre pourquoi la victime s’est adressée à Israël. En quoi Israël est concerné par une affaire interne belge?
    D’autant qu’Israël pratiquant l’apartheid à l’égard des Palestiniens et de toute communauté non juive est fort mal placé pour donner des leçons aux autres!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s