Une autre preuve de la manipulation du régime… et de la malhonnêteté des soutiens à Bachar


Le présent article met en avant une des nombreuses manipulations du régime. Le 13 août 2012, la mise en ligne d’une vidéo (voir l’extrait de 0:27 à 1:02) reproduit les images postées par des hommes se faisant passer pour des anti-régime et embraye sur d’autres images (voir l’extrait de 1:30 à 4:05)  qui prouvent que ce sont des membres du régime qui ont d’abord torturé un civil pour ensuite « fabriquer » une vraie fausse vidéo.  Le premier extrait a été repris par un nombre non négligeable de relais du régime. Toujours prompts à « alerter leurs auditeurs sur les manipulations et les désinformations », nous n’avons pas entendu les défenseurs de Bachar Al-Assad s’indigner et dénoncer le régime syrien. Ce qui en dit long sur leur (mal)honnêteté.

Il est dit dans la vidéo qu’une chaîne Youtube, inconnue des révolutionnaires, avait diffusé une vidéo quelques jours plus tôt, montrant un homme se faire égorger par des membres de l’Armée Libre (voir l’extrait de 0:27 à 1:02). Pour ceux qui auraient des doutes, on peut entendre des “Allahou Akbar” et un des criminels dire : “Voici ce qui attend chaque chabih et chaque soutien à Assad”.

Nous avons déjà dit, de nombreuses fois sur ce site, que rien n’est plus simple pour le régime que de commettre des crimes abominables, comme à son habitude, pour les imputer aux révolutionnaires. Une révolution est par définition ouverte à tous, et c’est par cette porte que le régime cherche à créer la confusion. C’est ainsi qu’il a envoyé un alaouite dans une manifestation à Homs pour scander : “Les alaouites au tombeau et les chrétiens à Beyrouth”. Une vidéo montrait également un drapeau israélien flottant à Bab Al-Seeba à Homs, ce qui était censé montrer que les révolutionnaires travaillaient pour le compte des Israéliens…

Revenons à la vidéo qui montre un prétendu chabih se faire égorger. La vidéo a pour le moins étonné les révolutionnaires qui s’occupent des affaires médiatiques de l’Armée Libre. Ceci d’autant plus que la séquence censée effrayer les membres du régime était pour le moins obscure : on n’en reconnaît pas les lieux, on ne voit aucun des visages des criminels… Tout au plus peut-on comprendre que les criminels sont du nord de la Syrie, de par leur emploi d’un dialecte spécifique (“brok”, qui signifie s’assoir, se mettre à genoux).

On remarquera ici l’honnêteté des révolutionnaires. Ces derniers ont toutes les raisons d’être prudents quand une vidéo émane d’un compte inconnu. En revanche, personne parmi eux ne remet en cause les vidéos qui montrent ce qui est à reprocher à l’Armée Libre. Au contraire, ils débattent de l’avenir du mouvement révolutionnaire, et des règles à adopter, comme cela fut le cas après l’exécution des membres de la famille Berri à Alep.

Justement, c’est en fouillant les vidéos sur le portable d’un des membres de la tribu Berri faits prisonniers par l’ASL quelques jours plus tôt que les révolutionnaires ont découvert une vidéo longue de plus de cinq minutes (voir l’extrait de 1:30 à 4:05) où le même homme que précédemment, le prétendu chabih qui s’est fait égorger par les prétendus combattants de l’ASL, ce même homme se fait torturé par des membres du régime qui lui demandent : “Tu veux faire tomber le régime hein?”. La victime a beau se défendre et crier qu’elle n’a “rien à voir avec personne” et de demander qu’on l’épargne “pour l’amour de Dieu”, cela ne freine en rien les ardeurs de son tortionnaire qui l’écrase de son pied et lui fait ce reproche :

“Pour l’amour de Dieu?? Pourquoi pas pour l’amour de ma personne?”

A la vision de ces images de torture, on comprend mieux la réaction de certains combattants de l’ASL quant au sort qu’ils ont réservé au clan Berri.

Voilà une des façons de procéder du régime… torturer, puis tuer en balançant quelques « Allahou Akbar » pour salir la Révolution syrienne.

Des “spécialistes” ont ainsi pu tirer leurs conclusions d’une pertinence proche de zéro sur la base d’« Allahou Akbar », de barbes et autres drapeaux qui sont, pour eux, autant de preuves accablantes (sic). Du pain bénit pour le régime syrien.

Il est malheureux de constater que cette vidéo a capté l’attention de nombreux médias partout dans le monde. Le régime a, en ce sens, partiellement réussi son entreprise de propagande et de mensonges. Il faut mesurer ici la chance d’avoir pu démontrer la réalité des faits. Ce n’est évidemment pas toujours le cas. Malgré tout, les Syriens fournissent un travail formidable pour rétablir la vérité lorsqu’ils sont innocents des accusations des uns et des autres, et pour fixer des règles éthiques aux révolutionnaires dans les (rares) cas où les faits sont avérés.

En revanche, on se demande bien où est Michel Collon, qui continue encore à trouver mille et une excuses au pouvoir assadien, lui qui s’est fait un spécialiste des médias mensonges, sur lesquels il base toute son argumentation.

On ne reviendra pas sur le cas de Soral ou Meyssan, dont il ne fait aucun doute que leur allégeance à l’Iran et le financement qui doit en découler les “empêchent” de voir clair.

Plus généralement, la crise syrienne aura permis de faire tomber le masque de tous ces “anti-impérialistes”, de ces “anti-sionistes” qui n’hésitent pas à user des mêmes méthodes que ce qu’ils dénoncent constamment chez leurs ennemis. On ne les a pas beaucoup entendus quand une chaîne iranienne a volontairement traduit “Syrie” par “Bahreïn” dans le discourt de Morsi (lien). Imaginez un peu si une chaîne occidentale s’était adonnée à ce genre de pratiques, nous aurions dû écouter les propos « scandalisés » de tous ces « antis » pendant au moins une année!

Pour plus d’éléments sur la propagande et la désinformation :

source

 

Une réflexion sur “Une autre preuve de la manipulation du régime… et de la malhonnêteté des soutiens à Bachar

  1. Ridicule !.

    Syrieu n’a donc plus que cela à se mettre sous la dent ?.

    Comme à l’habitude, des raccourçis qui amènent à des conclusions qui ne souffrent aucun doute !.

    Manipulation ?. Elle est partout et n’est pas l’apanage du régime syrien en place !.

    Voilà comment écrire pour ne rien dire…………………..

    ET CELA FAIT DES MOIS QUE CELA DURE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s