Soirée de solidarité avec le peuple syrien – 21 mars 2013 – ULB (Auditoire K)


SYRIE : 2 ans
70000 morts
L’indifférence tue


Programme

19h-20h30 : Nouvelles du Front

Interviews menées par Jean-Paul Marthoz (professeur de journalisme à l’UCL et militant des droits de l’homme)

•    Père Paolo
Paolo Dall’Oglio, 58 ans, est un jésuite italien installé en Syrie depuis trois décennies et fondateur de la communauté monastique de Deir Mar Moussa, au nord de Damas. Expulsé du territoire syrien par le régime en juin 2012, en raison de son soutien à la révolution, il continue aujourd’hui son combat en sensibilisant l’opinion publique à travers le monde à ce drame interminable. Il viendra nous parler de son récent voyage clandestin en Syrie, où il tente de  préparer le terrain pour que la reconstruction puisse s’engager dès la fin des combats.

•    Garance Le Caisne
Garance Le Caisne, journaliste au Journal du Dimanche, a accompagné récemment une équipe de médecins français et syriens partis clandestinement à Alep et Bab el-Hawa prodiguer à des confrères une formation pratique aux soins des blessures et traumatismes de guerre.

•    Koert Debeuf (à confirmer)
Koert Debeuf, ancien porte-parole de Guy Verhofstadt, représentant au Moyen-Orient du groupe libéral du Parlement européen, s’est rendu récemment en Syrie dans la clandestinité. De retour de son voyage, il s’est exprimé dans les media pour faire part d’un tableau alarmant de la situation sur place. Ayant séjourné au nord d’Alep, sous le contrôle principal des insurgés, Koert Debeuf s’est exprimé sur « l’urgence de faire parvenir des aides à la fois humanitaires et militaires aux anti-Assad ».

20h30 – 20h50 : Destructions du patrimoine culturel syrien

•    Ali Othman
Ali Othman, archéologue, a quitté la Syrie où il travaillait à la direction nationale des fouilles et études archéologiques à Damas. Il s’est aujourd’hui engagé pour sensibiliser l’opinion publique au sujet des sites et du patrimoine inestimables qui sont en train d’être détruits à cause du conflit syrien. « Le régime syrien ne respecte pas son peuple, il ne peut pas respecter l’histoire de son peuple ».

20h50-21h20 : Bar, Petite restauration

21h20-23h : Table Ronde – Etat des lieux

Où en est le conflit syrien ? Quelles sont les perspectives de paix ? Une issue négociée est-elle possible ? Que peuvent faire les pays occidentaux pour aider le peuple syrien ? Que se passera-t-il en cas de chute du régime ? Quel impact sur le Proche-Orient ?

Modération : Jean-Paul Marthoz

Intervenants :
•    Ignace Leverrier
Ancien diplomate en poste dans plusieurs pays arabes du Maghreb et du Machreq, chercheur arabisant, il est l’auteur du blog du Monde “Un oeil sur la Syrie”.
•    Pascal Fenaux
Journaliste, sélectionneur et traducteur pour le Moyen-Orient au “Courrier international” ; Membre du comité de direction du mensuel La Revue nouvelle; Professeur invité à l’IHECS.
•    Christophe Ayad
Christophe Ayad, a été journaliste au quotidien Libération, notamment en tant que correspondant de ce journal au Caire (1994-2000). Depuis la mi-2011, il travaille pour le quotidien Le Monde. En mai 2004, il a reçu le Prix Albert-Londres, en particulier pour ses reportages sur l’Irak, Dubaï et le Rwanda.
•    Bassma Kodmani (à confirmer)
Bassma Kodmani est politologue, universitaire, chercheur, directrice de l’Initiative Arabe de Réforme et cofondatrice du Conseil national syrien qu’elle a quitté le 28 août 2012.

Participation aux frais libre                      Organisation : ActionSyrie www.facebook.com/Actionsyrie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s